NOUVEAU SITE EN PREPARATION
Ce blog est suspendu

Bernard KOUCHNER

Ministre des Affaires étrangères et européennes

67 ans
Marié, quatre enfants
Médecin gastro-entérologue

Pendant la campagne de la présidentielle, il voyait en Nicolas Sarkozy un homme qui "n'éprouve aucune honte à pêcher dans les eaux de l'extrême-droite". Tout en évoquant la possibilité de faire partie d'un "gouvernement d'ouverture" en cas de victoire du candidat de l'UMP. Médecin, globe-trotter, Bernard Kouchner a toujours aimé brouiller les cartes, vers la gauche ou vers la droite. Il ne s'est jamais fondu dans les rangs du Parti socialiste, dont il n'avait d'ailleurs la carte que depuis 1997...

Friand des caméras et adepte des prises de position à contre-courant, Bernard Kouchner s'est toujours revendiqué plus social-démocrate et pro-européen que la plupart de ses "amis" politiques. Son dernier coup d'éclat : lorsqu'il se dit favorable, avant le premier tour de la présidentielle, à une alliance entre le PS et l'UDF.

Secrétaire d'Etat et ministre de la Santé à répétition, les éléphants du PS ne le considèrent pas - selon lui - comme un "véritable homme politique". Mais comme un électron libre. Fondateur de Médecins sans frontières (prix Nobel de la paix en 1999), puis de Médecins du monde, il fait souvent figure d'indépendant humaniste, symbole de l'ouverture voulue par les gouvernements dont il fait partie. Son image d'humanitaire suscite parfois la polémique. En 1992, alors qu'il est secrétaire d'Etat à l'Action humanitaire, Bernard Kouchner est photographié en train de transporter un sac de riz sur le rivage somalien. L'image fait scandale.

Sa notoriété internationale a amené le French doctor à exercer des fonctions diplomatiques : entre 1999 et 2001, il est l'administrateur civil du Kosovo pour les Nations-Unies. En devenant ministre des Affaires étrangères dans Fillon I, Bernard Kouchner réalise un rêve, en forme de pari. Il est aujourd'hui reconduit sans surprise dans Fillon II.

Secrétaires d'Etat
  • Secrétaire d’Etat chargé des Affaires européennes : Jean-Pierre JOUYET
  • Secrétaire d’Etat chargé de la Coopération et de la Francophonie : Alain JOYANDET
  • Secrétaire d’Etat chargée des Affaires étrangères et des droits de l’Homme : Rama YADE

1 commentaire:

  1. infodumonde.skyblog19 décembre, 2007 17:10

    Opportuniste, démago, lache, voila ce qui qualifie le mieux Kouchner. C'est, avec son "mini" traité, ce que je reprocherais le plus à Nicolas Sarkozy qui s'est montré bon par ailleurs..

    RépondreSupprimer

Les messages agressifs ou diffamatoires, les insultes et critiques personnelles, les grossièretés et vulgarités, et plus généralement tout message contrevenant aux lois françaises en vigueur sont interdits. Merci de votre compréhension.

Archive de blog
2007 : Juillet - Août - Septembre - Octobre - Novembre - Décembre
2008 : Janvier - Février - Mars - Avril - Mai - Juin - Juillet